En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies
destinés à améliorer votre navigation sur le site et réaliser des statistiques de visites.

Plus d'infos en cliquant ICI

Get Adobe Flash player

Amalia Hakonsdottir (femme viking)

Amalia est la femme d'Einar. D'une maladresse chronique, elle casse toute la vaisselle précieuse ramenée d'Europe par son guerrier, et celui-ci a du se résoudre à n'utiliser que de la vaisselle en bois, ce qui est moins classe que de boire dans de la poterie émaillée, mais plus agréable que de ne pas boire du tout...

Combat : non

Aptitudes : casser la vaisselle

Andreas Eber "le sanglier" (routier XVème siècle)

Né dans l’archevêché de Salzburg aux alentours de 1420 sous le règne de Sigismond, Andréas devint soldat pour le compte de l’archevêché jusqu’à ce qu’il ait un différent avec son capitaine (au sujet de leurs croyances religieuses respectives) qui pris fin par la disparition mystérieuse du dit capitaine...

Andreas prit alors la route pour le sud et intégra une troupe mercenaire suisse avant d’être engagé par Cosme l’Ancien à Florence.

C’est en arpentant la campagne française à la recherche d’or, de femmes et de sang (et pas forcément dans cet ordre…) qu’il tomba un jour sur un bouc nommé Ulrik qui était à la recherche de mercenaires. C'est ainsi en suivant son nouveau sergent qu’il se retrouva engagé dans la défense de Cherbourg.

Son surnom lui vient de sa capacité à faire descendre un cavalier en armure de son cheval aussi vite qu’un sanglier fait vider les étriers à un chasseur. Il en a fait par la suite son héraldique personnelle.

Andreas n’est pas adepte de causerie et préfère une bonne ripaille  à tous les mots qu’il connait (qui sont fort peu nombreux par ailleurs …).

Combat : Longsax, hache.

Aptitudes : menuiserie, filer des baffes.

Cailin (femme viking)

Cailin est l'épouse de Njall.

Combat : non

Aptitudes : cuisine

Einar Gustafson (guerrier viking)

Einar, dit "le moine". Ancien pêcheur à temps partiel (c'est-à dire en dehors des périodes de pillage des côtes de l'Europe du Nord !), reconverti dans l'exploration des terres situées à l'est du Danube.

Perdu et retrouvé à moitié gelé, il a été sauvé par des moines étranges vêtus de robes jaunes et oranges auprès desquels il a trouvé une forme de paix intérieure.

Rentré au pays des années plus tard, il peine à retrouver sa place parmi ses anciens amis, trop violents à son goût.

En raison de son âge avancé, Einar a vite mal aux bras et n'aime pas combattre à l'épée et au bouclier. Son arme de prédilection est la framée (qu'il ne manie pas très bien), ce qui lui vaut de nombreuses défaites, qu'il agrémente de chutes spectaculaires, se terminant toujours (ou presque) le nez dans le crottin d'un cheval ou une flaque de boue... voire un caillou pointu.

Combat : bâton, framée, épée, danaxe, scramasaxe, hache

Aptitudes : travail du cuir, heaubergerie, menuiserie, forge et surtout : se blesser TOUT SEUL au combat...

Eléonore du Parc (escuyer XVème siècle)

Eléonore est l'alter-ego de Sunniva.

Fille de Robert du Parc, Eléonore en tant que fille ne devrait pas pourvoir se battre, mais élevée dans les camps de soldats depuis sa plus tendre enfance, elle a appris seule à se battre en observant les soldats. A la grande surprise de tous, son père a décidé de l'intégrer à son groupe d'écuyers et même si elle ne pourra jamais être adoubée, elle sera (son père en est certain), une combattante de grande valeur... du moins tant qu'elle ne se battra pas en présence d'une araignée...

Combat : framée, épée une main et demie, combat a mains nues contre les murs de pierre...

Blason : D'argent a un arbre de sinople terrassé du même et lambellé de gueulle; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or mises en fasce.

Eskil Tortankson (guerrier viking)

Redoutable combattant, carapaçonné comme Carapuce, Eskil est l'archétype du fantassin lourd.

Cependant, il ne faut pas se fier à son aspect imposant, voire méchant, car à l'intérieur de ce gambison (slim) se cache un gros nounours qui fut jadis agressé par un renne en rut, lequel a laissé un fragment de ses bois dans l'oreille de notre compagnon.

Autre particularité du jeune homme : il y voit flou, ce qui lui fait croire à chaque instant qu'il y a de la brume, et donc il sonne du cor... sans doute pour prévenir les bateaux...

Combat : framée, épée, scramasaxe, danaxe

Aptitudes : sonner du cor à tout propos et hors de propos.

Falkon d'Ogier de la Haulle (escuyer XVème siècle)

Falkon est né en 1436, et s'est engagé comme écuyer après la libération de Cherbourg afin de renforcer la garnison de la ville.

Il est descendant d'Ogier le Danois, qui fut l'un des 12 fidèles de Charlemagne et qui est représenté dans les jeux de cartes français par le valet de pique.

Combat : framée, épée une main et demie

Aptitudes : Falkon est un spécialiste des pigments et des peintures

Blason : d'azur à un massacre d'or

Gunnar Konservöppnareson (guerrier viking)

Guerrier suédois à tendance berserk (et percepteur d'impôts avant l'avènement du jarl Halfdan), Gunnar avait disparu du clan depuis quelques années. Etait-il devenu hermite ou était-il parti explorer le monde ? Personne ne le sait. Selon ses dires, son seul souvenir serait le temps qu'il a passé auprès des légendaires guerriers Joms.

Véridique ou non, Gunnar est maintenant beaucoup plus posé qu'avant (pour le plus grand bien des membres du clan...) et tant que le calme règne et que l'appel de la bataille ne retentit pas, Gunnar est à tel point calme que d'aucuns le disent même affectueux... A ce titre, il reste le juge de paix des coffres de son jarl, et assure paix et sérénité au sein du clan car sa stature en impose et les larges battoirs qui lui servent de mains découragent de se frotter à lui...

Les jeux du clan sont réalisés sous son regard attentif, mais seuls les enfants se risquent à jouer avec lui et à l'embêter... L'inconscience de la jeunesse....

Outre le maintien de l'ordre, Gunnar est l'un des menuisiers du clan, toujours prêt à diversifier ses compétences.

Combat : longsax, danaxe

Aptitudes : menuiserie, filer des baffes, pulvériser les murs de boucliers.

Holda "émasculator" (femme viking)

Holda est la compagne d'Ingolf depuis qu'il a été affranchi, mais elle a de grands dessins pour lui (sur le mollet) et fait tapisserie en attendant que son guerrier obtienne une promotion.

Holda a une affection toute particulière pour la framée, qu'elle manie avec dextérité, ce qui en fait une adversaire redoutable au combat... au grand dam des attributs virils de ses adversaires...

Combat : framée, épée

Aptitudes : cuisine, couture

Ingolf "le volubile" ou "le fourbe" (guerrier et héraut viking)

Ancien esclave ayant obtenu son affranchissement, Ingolf est passé maître dans l'art de la défense au bouclier, au grand dam de ce dernier... et de sa descendance...

Récemment, Ingolf a été classé comme arme chimique de destruction massive, et interdit par la convention de Genêve. Ceux et celles qui étaient à Pontoise en avril 2015 savent (malheureusement pour eux) de quoi il retourne...

Plus récemment encore, notre ami a passé avec succès les épreuves du CAP de héraut; accordé unanimement par le jury rassemblé lors de historiques du Tourp 2015 au cours desquelles il a fait preuve d'imagination, de sang-froid et de bon goût dans la façon de se faire trucider à moultes reprises.

Combat : épée, scramasaxe, gaz

Aptitudes : cuisine, confection de boucliers

Ivar Ulriksson (guerrier viking)

Ivar, fils d'Ulrik le pêcheur, naquit à Birka (en Suède) en 915.
Sa mère mourut en le mettant au monde, il fut élevé par son père qui lui apprit les rudiments de la pêche.
Malheureusement, ce fut à peu près tout ce que son père put lui apprendre, car il fut tué lors d'un raid d'un Jarl Danois en 931; et Ivar fut capturé et vendu comme esclave au Jarl Halfdan le boiteux qui le prit comme serviteur personnel.
La journée il travaillait pour nourrir son Seigneur et le soir il apprenait avec lui les rudiments de la guerre.


Et c'est là que commencèrent les ennuis du jarl...
Pas très doué pour la pêche (même aux thons...), Ivar au début de son entraînement confondait les mouettes et son adversaire. Et même après des mois d'entraînement, il s'obstinait encore à mettre (tête nue) des "coups de boule" à des adversaires casqués... Heureusement que le suédois a la tête dure.

Il avait à peine 20 ans lorsqu'il est parti faire ses premiers raids, et malgré son manque d'expérience il fit preuve de bravoure lors des incursions en terre franques.  A son retour le Jarl décida d'affranchir cet esclave qui était devenu son ami et qui le faisait tant rire par ses multiples talents d'animateur de soirées.
En effet, notre ami a des talents rares et innés comme celui de planter sa tente dans le lit des rivières, ou tout au moins dans le passage des eaux pluviales, ce qui lui vaut de passer des nuits entières à geindre qu'il a le c.. trempé.
Autre talent : il est également un ménestrel fort apprécié a la veillée, quoi que son luth supporte beaucoup moins bien l'humidité que son gosier, lequel est aussi perméable que la toile de sa tente.


Mais le talent que son jarl apprécie le plus (?), c'est celui qu' Ivar a de surgir brusquement (sous prétexte de lui apporter son petit déjeuner) dans la tente de son jarl afin de le surprendre dans le plus simple appareil alors que celui-ci, à genoux, émerge d'un sommeil embrumé de vapeurs d'hypocras.

Combat : hache, framée, épée et scramasaxe

Aptitudes : joueur de luth, garde du corps, pécheur, voyeur

Jehanne Beau Daim (barbier-chirurgien XVème siècle)

Dame Jehanne est l'alter-ego d'Amalia Hakonsdottir.

Née en 1417, dame Jehanne est fille de médecin, et l'épouse de Sire Robert.

Grâce à sa filiation, elle avait obtenu le droit d'étudier la médecine, mais a abandonné suite à son mariage avec sire Robert. Accompagnant son époux sur les champs de bataille, ses connaissances ont vite été mises à contribution, et elle a vite été acceptée par les barbiers-chirurgiens de la compagnie.

Aujourd'hui, elle partage son temps entre l'éducation de ses enfançons et les soins aux blessés dans son hopital de campagne.

Combat : non

Aptitudes : chirurgie

Blason : De sinople à un daim d'or.

Juste Pandouffle (espicier-mercenaire XVème siècle)

Juste (de son prénom), est issu d’une famille de marchands et de voyageurs, les Pandouffle de Paris.

Devenu mercenaire pour échapper à un avenir morne et triste, Juste n'a cependant pas échappé à son destin, et est devenu épicier-mercenaire, inventant par là même un concept que même Edouard.L n'osera pas reprendre.

Mais comment ce fait-ce, me direz vous? L’histoire est toute bête : pendant un pillage voyage organisé, il a découvert avec plaisir les nouvelles saveurs et surtout les possibilités financières que lui apporteraient les sacs volés trouvés dans une caravane croisée au détour d'un chemin. Il a su les revendre à bon prix et depuis, il continue à exercer avec plus ou moins de réussite ce marché très prisé des espices.

Combat : avec lui, mieux vaut être dans les lignes ennemies, Juste ayant tendance à "ventiler" ses coups autour de lui plutôt que devant. Il manie toutes les armes, mais aucune correctement. Plus habile à réaliser des traquenards qu’au combat singulier.

Aptitudes ; observateur et fin psychologue, Juste est capable de revendre à prix d'or de l'herbe teinte en rouge pour du safran, ou toute autre filouterie.

Deux particularités du bonhomme : ne pas le laisser sans sa boisson favorite, au risque de dévoiler son côté "Mr Hyde", et ne SURTOUT ne jamais lui demander pas si il n’a pas de prénom (sauf le mercredi).

Lothar Alix (escuyer XVème siècle)

Fils d'un ancien chevalier de Charles VI le fol, Lothar a été envoyé par son père auprès de son ami Robert du Parc, afin qu'il y effectue sa formation de chevalier, et trouve une place au sein de la garnison de Cherbourg.

Doué d'une bonne éloquence et ayant de bonnes capacités de négociation, Lothar pourrait devenir une pièce maitresse de la Compagnie des 12 tours.

Combat : framée, épée une main et demie

Devise : de la glace naît le fer

Blason : D'argent a une tête de loup arrachée et deux chevrons de gueulle mis en pointe.

Njall Jorgenssonsr "le bélier" ou "le scalpeur" (guerrier viking)

Njall est né en Irlande en l'an 900, d'un père norvégien mort sur le champ de bataille à Dublin en 902, lors du pillage de la ville par les troupes de deux fameux rois gaëls: Màel Finna MacFlannacain et Cerball MacMuirecain.
Sa mère meurt en le protégeant lors d'un raid gaël en 910.
Initié trés tôt à l'art de la guerre par un compagnon d'armes de son père, il est poussé par la haine des meurtriers de sa famille.
Marié cependant à une pure gaëlique prénommée Cailin, il a deux enfants.
Décidant que leur vie doit prendre un nouveau départ, ils appareillent pour les côtes normandes et rejoignent le nord du Cotentin en 934. et devient deux ans après le jarl de la tribu qui l'a accueilli.
Guerrier calme en apparence, il bouillonne à l'intérieur et ne recule devant aucun défi.
Sa tactique : l'attaque frontale soudaine et brutale qui lui a valu son surnom.

Combat : épée

Aptitudes : Njall est un spécialiste des herbes, des plantes et de leurs utilisations thérapeutiques. Il aime aussi faire des entrées en lice de combat spectaculaires, juché sur un bouclier porté par ses guerriers.

Petit esclave (enfant esclave viking)

Petit esclave est arrivé il y a peu dans la troupe, avec le dernier groupe d'esclaves rapporté du royaume des Francs.

Curieux, il peut passer des heures à poser des questions sans jamais se lasser de ne jamais obtenir de réponses.

Combat : non

Aptitudes : il peut réparer tous les chariots, mais nous n'en avons pas...

Raymond de Sainte Colombe (escuyer XVème siècle)

Né aux alentours de 1420 à Sainte Colombe dans le Cotentin, ses parents sont de pauvres propriétaires terriens. Préférant le pain du fantassin à la famine du paysan, Raymond rejoint très jeune les "grandes compagnies" qui pillent et guerroient dans la région en s'associant parfois aux paysans pour tendre des embuscades aux anglois dans le Bessin, la plaine de Caen ou le val de Vire.

Après la mort de Jeanne D'Arc, son engagement contre les anglois s'intensifie et en avril 1450 il intègre l'ost du roi sous les ordres du comte de Clermont. Blessé d'une flèche galloise à Formigny, il est sauvé de justesse par la cavalerie bretonne du connétable de Richemont.

Combat : framée, épée une main et demie

Devise : "Trans pontem" (au delà du pont).

Robert du Parc (capitaine XVème siècle)

Sire Robert est l'alter-ego d'Einar Gustafson

Né en 1406, soit 6 ans avant Jeanne  d'Arc et bien avant l'occupation de Cherbourg par les anglois, Sire Robert du Parc s'est donné pour but de libérer sa ville de l'envahisseur.

Chevalier et vassal du Baron Philippe de Hainneville, il s'est enfui avec l'aval de celui-ci  en 1434 afin de rejoindre les troupes du roi Charles VII, commandées par le connétable Arthur de Richemont.

Sous ses ordres, il va participer à de nombreuses batailles aux côtés des chevaliers bretons, et va acquérir une technique de combat très au dessus de celle des autres chevaliers, grâce à ses capacités d'observation et d'analyse.

Et pour parfaite sa technique, il va même jusqu'à se rendre dans les prisons après les batailles afin d'échanger avec les prisonniers. Son empathie et les menus avantages qu'il obtient pour ceux-ci lui permettent d'obtenir des informations des soldats anglais, mais aussi des mercenaires étrangers qui servent l'ennemi. Il découvre ainsi les rudiments des techniques du maître italien Fiore, qu'il va ensuite étudier seul.

En 1437, il est sollicité par Tugdual de Kermoysan, capitaine du Connétable afin de parfaire l'entraînement des gens d'armes dont il vient de prendre le commandement.

Le 2 aout 1450, les troupes du Connétable de Richement libèrent Cherbourg, et Sire Robert est démobilisé à sa demande. Il a alors 44 ans et est usé par les combats.

Il retrouve le service du baron Philippe, devenu gouverneur de Cherbourg; qui le charge entraîner les chevaliers et les gens d'armes afin de maintenir l'ordre suite au départ des anglais, et de défendre la ville.

Combat : hache noble, framée, épée, épée une main et demie, branc d'arçon, fléau, masse d'armes.... et toutes les belles choses servant à faire des GROS impacts/trous dans l'adversaire

Aptitudes : travail du cuir, heaubergerie, menuiserie, forge, héraldique

Devise : "Ad honorem" (pour l'honneur).

Blason : D'argent a un arbre de sinople terrassé du même; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or mises en fasce.

Snorri Jeanclaudedusson "le pourfendeur de bénitiers" (guerrier viking)

On sait peu de choses sur Snorri à ce jour, sauf qu'il se promène avec une flûte, dont manifestement il ne sait pas jouer, et qu'il quitte souvent subrepticement le camp afin de tenter sans succès de "conclure".

Combat : framée, épée

Aptitudes : ?

Sunniva (enfant esclave viking)

Esclave de luxe, Sunniva refuse toute tâche risquant de lui en faire. De plus, elle a la phobie des insectes, ce qui n'est guère pratique lorsque l'on vit sous la tente...

Combat : bâton

Aptitudes : soigner les animaux blessés, pour peu qu'il n'y ait aucun insecte à 10 mètres à la ronde.

Svanhilde (femme viking)

Svanhilde la flamboyante est la compagne d'Eskil.

Tour-à-tour cuisinère et couturière, il lui faut également passer beaucoup de temps à aider son guerrier à se deshabiller au retour du combat ("il est dur à dépiauter, le bestiau !").

Combat : non

Aptitudes : cuisine, couture

Théodore du Parc (page XVème siècle)

Théodore est l'alter-ego de "petit esclave".

Théodore est le fils de Robert du Parc. Il aimerait être chevalier, mais son age ne le lui permet pas encore de commencer l'entraînement. En attendant, il ronge son frein en rongeant les reliefs du repas lorsqu'il sert à table.

Aptitudes : parler, parler, parler, parler, parler, parler, parler, parler, parler, parler....

Combat : non

Prochain évènement

Pirou 1

05.05.2018

Pirou

8 Jours

Compteur de visites

126439
Ce jour
Hier
Cette semaine
Ce mois
Depuis le 5/11/13
48
69
282
3547
126439

Connexion